Les Espionnes du Salève: L’envers du miroir

Parution: suisse 26 octobre 2017, France et Belgique 26 janvier 2018, Québec 28 mars 2018

Arguments
Mark Zellweger nous mène dans une Genève nid d’espions durant la seconde guerre mondiale. Il nous fait découvrir à travers son nouveau roman d’espionnage un visage de la population et du renseignement militaire suisses de 39 à 45 qui était jusqu’alors inconnu. Ce n’est que depuis les années 2000 environ que quelques historiens Français et Suisses ont commencé à révéler les dessous d’une Suisse officiellement neutre, mais qui a soutenu les Alliés, en catimini, dès les premiers jours. C’est la raison pour laquelle le sous-titre s’intitule : L’envers du miroir.
Un roman d’espionnage haletant et hautement humain !
Synopsis
Le 14 juin 1940, l’armée allemande rentre dans Paris et les années sombres recouvrent la France pour plusieurs années. Les jours qui suivent, le service de renseignement de l’armée de la Confédération helvétique, le SR, sous les ordres du général Guisan, s’active aux frontières de la Suisse Romande. En même temps, la communauté internationale du renseignement basée à Genève depuis 1936 se mobilise sous la férule du vice-consul anglais, Victor Farrell. Peu à peu des filières de passage entre la France et la Suisse romande se mettent place, la résistance s’organise entre Genève et Lyon en concertation avec les espions installés à Genève.
Hannah Leibowitz, échappée de justesse du ghetto de Lodz, arrive à Genève en juin 40 avec son fils Avram âgé de 2 ans. Elle prend la tête d’un groupe de femmes de toutes nationalités et résolument décidées à lutter contre la barbarie nazi. On les dénomme : Les Espionnes du Salève.
Le 1er juin 1941, Armand jeune lycéen communiste de Bourg-en Bresse en Zone interdite, se fait prendre par la gestapo lors d’une tentative d’entrée en Suisse au nord de Genève dans les environs de Satigny (les Fontaines) après avoir peint sur la mairie de Gex : « A mort les Boche ». Une certitude s’impose aux espionnes du Salève : on l’a dénoncé. Qui est le traître ? Les espionnes et leurs contacts mèneront leur enquête.
Nos espionnes seront confrontées à des collaborateurs sournois près à les dénoncer, à des agents allemands de l’Abwehr déterminés et agissant en Suisse sous couverture et à des trafiquants en tout genre.

Xtrême préjudice

Parution mars 2017

Arguments
Mark Zellweger mène son lecteur au coeur d’une intrigue où les enjeux géopolitiques internationaux sont élevés.
Sa connaissance parfaite du domaine et son expérience auprès de services de renseignements prestigieux
rendent le récit d’une troublante véracité. Ce thriller palpitant s’inscrit dans la pure tradition du genre.
Synopsis
On retrouve la BMW du président du CIO toutes portes ouvertes au bord du lac à Lausanne. Où est passé le
président ?
Pendant ce temps le professeur Ayer grand ponte de virologie et d’épidémiologie à l’OMS n’a plus donné de
signes de vie alors qu’il était en Afrique de l’Ouest afin de comprendre l’épidémie d’Ebola qui l’intriguait au plus
près.
La situation internationale se tend considérablement avec des tentatives de lancement de missiles de moyenne
portée et des essais nucléaires par la Corée du nord.
Mark Walpen est alerté par son père : lui et les enfants de Mark, Zoé et Elliott, ont été victimes d’un acte terroriste
barbare et innommable. Mark vit un nouveau drame dans sa vie !
Un rapport confidentiel américain dénonce l’Arabie Saoudite comme commanditaire des attentats du 11
septembre. Quel rapport avec nos protagonistes ?
Une fois de plus les stratèges du Sword vont devoir dénouer les intrigues et trier le vrai du faux. Les Faucons
partiront en quête des différents responsables. La sanction risque d’être terrible.
Un suspens incroyable par le nouveau maître du roman d’espionnage !

Double jeu

Parution en mars 2016

Synopsis
L’Afrique est agitée de toutes parts par des mouvements rebelles sur-armés. En République démocratique du Congo des populations sont victimes de malformations crâniennes et neurologiques dont l’origine est inconnue. Le général Avram Leibowitz, père du Faucon Rebecca, a disparu. Une fois de plus, le Sword, seul service de renseignements indépendant et neutre au monde, est sur tous les fronts. Car le Secrétaire général de l’ONU lui demande également un coup de main pour résoudre des crises en Syrie et en Ukraine.
Double Jeu est le troisième opus de la série Réseau Ambassador inaugurée par L’envol des Faucons, suivi par Panique au Vatican, parus en septembre 2014 et mars 2015. Ils ont tous deux reçu un accueil chaleureux des critiques et des lecteurs. Chaque volume se lit parfaitement indépendamment des autres.

Panique Au Vatican

Sorti en mars 2015 en grand format et en avril 2017 en format poche:

Synopsis
Renforcement des Faucons, les combattants du service secret indépendant et neutre, le Sword. Ils s’installent à Zermatt dans un nouveau centre d’entraînement.
Ralph Walpen directeur de la Task Force diplomatique suisse doit rencontrer une VIP australienne à Berne qui vient lui demander secours pour sa fille.
Après noël, le nouveau pape réformateur Anastase V d’origine chinoise se lance dans une tournée dans le Pacifique et en Asie afin d’expliquer sa nouvelle politique. Il tombe malade à Hong Kong et il devient invisible, est-il vraiment malade ? A t-il disparu ? Est-il mort ? Le monde s’inquiète.
Pendant ce temps des attentats touchent la Chine dans les régions où résident de nombreux Tibétains. Le président chinois désigne son successeur qui est à la surprise de tous un réformateur et son avion est la cible d’un missile au-dessus de l’Everest. Est-il vivant ? Sont-ce vraiment les Tibétains qui sont responsables de l’attentat ? Les Faucons partent à la recherche de l’avion présidentiel. Une course contre la montre avec les militaires chinois d’engage.
Le Sword aura de quoi faire pour libérer la princesse et démêler l’écheveau chinois qui laissera encore quelques surprises, sans parler du fait qu’il y aura de la casse chez les Faucons.

 

L’Envol des Faucons

Ma série Réseau Ambassador commence avec L’Envol des Faucons qui est sorti en 2014 en grand format puis en poche en 2016.

Le point de départ c’est le fiasco d’une opération militaire clandestine suisse pour libérer deux citoyens helvétiques retenus par le colonel Foudaff en Libye. Ralph Walpen, directeur de la Task force diplomatique suisse demande de l’aide à son fils pour libérer les deux otages et les soldats survivants qui ont été emprisonnés. Son fils Mark Walpen est le patron d’une entreprise de consulting marketing en Suisse et est professeur invité de stratégie dans les écoles de guerre des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de France et d’Israël. C’est la raison pour laquelle son père lui demande un coup de main. Mark élabore un plan astucieux et recrute grâce à ses relations des combattants issus des meilleures Forces spéciales occidentales. L’opération est un succès.

Mark crée alors une annexe à son groupe de consulting marketing consacré exclusivement à la veille et à l’analyse géostratégique qui s’appelle le Sword qui est épaulé par les soldats d’élite utilisés en Libye et que l’on nomme dorénavant les Faucons. A la suite de cette opération une vague d’attentat islamiste touche l’Europe. Deux couples franco-suisses sont enlevés en Égypte et suite à l’enquête les autorités européennes montrent du doigt la Suisse qui se doit de réagir. La ministre des Affaires étrangères demande à Mark Walpen et au Sword de démêler l’affaire.

C’est ainsi que le lecteur va suivre nos Faucons de Lausanne à Dubaï en passant par Mascate et Montreux afin de débusquer les commanditaires des attentats qui ne sont pas forcément ceux auxquels on pense le plus pendant la lecture.

Mon service d’espionnage indépendant et neutre sous la direction de Mark Walpen est prêt pour d’autres aventures.